Industrie minière

La séparation et le concentré du métal contenu dans le minéral exigent un processus complexe.

Pour une correcte concentration du métal désiré, il est nécessaire de conserver l'alcalinité dans la dissolution contenant le minéral et de corriger le pH acide des eaux dérivées desdits processus minéralogiques.

Les gisements minéraux sont répartis en fonction des différents processus géologiques de manière désordonnée, en fonction des irrégularités de la géographie et de l'écorce terrestre. La teneur en métal du minerai détermine la viabilité d'exploitation du gisement. La teneur minimale nécessaire dépend du métal contenu et de ce qu’on veut extraire, étant entendu que plus le métal sera précieux, plus cette limite sera basse.

La séparation et concentré du métal contenu dans le minéral exige un processus complexe qui peut se résumer en trois étapes :

  • Broyage et concassage du minéral.
  • Concentration.
  • Séparation liquide / solide.

Pour la concentration, diverses techniques peuvent être utilisées :

  • Processus Hydrométallurgique.
  • Processus Pyrométallurgique.

Les produits de Calcinor jouent un rôle déterminant dans les processus de production mentionnés. La chaux est utilisée pour l'obtention de Cuivre, de Molybdène, de Zinc et de Plomb. De même, elle est aussi utilisée pour séparer l'Or, l'Argent et le Nickel, ainsi qu’à l’affinage de métaux non ferreux comme le Magnésium, le Calcium et le Mercure.

  • Oxyde de calcium

    Il agit dans les processus de flottation en contrôlant le pH du système et comme précipitant. Pour l’utiliser, on le mélange avec d'autres agents comme des moussants, des activateurs, et autres corps précipitants.

  • Hydroxyde de calcium

    Dans ce cas, il agit comme un régulateur du pH des eaux générées dans le processus préalable à son déversement dans les eaux usées, permettant à son tour la séparation des métaux contenus dans ces eaux pour sa réutilisation.