ACTUALITÉ

Dans cet espace d’actualité, soyez les premiers à découvrir les nouveautés en ce qui concerne la recherche de nouveaux processus, consultez les analyses d’un produit, ou trouvez l’information qui répondra aux questions et aux inquiétudes de nos clients.

La chaux dans le traitement des gaz industriel

Les processus thermiques industriels provoquent la génération et l’émission de gaz pollués. Lorsque la température de la matière première à traiter augmente pendant la fabrication, les éléments polluants qui, au départ, sont fixés dans celle-ci, passent à l’état gazeux. L’inconvénient est que si ces gaz sont dégagés sans traitement préalable, une fois que leur température redescend, ils atteignent un point, dit point de rosée, au niveau duquel ces éléments polluants reviennent à l’état liquide et peuvent à partir de là altérer le milieu environnant ou pénétrer dans la chaîne trophique. C’est pourquoi il est impératif de les capturer pendant le processus de production et avant leur dégagement dans l’atmosphère.

La chaux, et ses produits dérivés, est un absorbant particulièrement performant pour traiter les gaz. Son origine naturelle, sa facilité de manipulation, sa haute réactivité, richesse et capacité d’abattement des polluants acides ainsi que la faible solubilité des produits résultant des réactions de neutralisation, expliquent qu’elle soit amplement utilisée dans une multitude de process industriels. Une autre fonction importante que remplissent la chaux et ses dérivés est celle de favoriser la protection des filtres à manches présents dans pratiquement la totalité des systèmes de traitement des gaz.

Une des propriétés essentielles de la chaux à prendre en compte pour cette application est sa haute vélocité de captation des polluants acides véhiculés par le flux gazeux. Cette réactivité répond à une combinaison de propriétés qui vont de la pureté de la matière première utilisée aux caractéristiques physiques du produit final, comme la surface spécifique et la porosité. La recherche scientifique et l’amélioration continue des processus de production implantés chez Calcinor nous permettent d’offrir une palette de produits spécifiques NATURDEP® pour ces applications, avec des granulométries micrométriques, des puretés et autres surfaces spécifiques qui contribuent à accélérer la cinétique des réactions.

En entrant en contact avec les gaz, la chaux réagit en absorbant les polluants sur sa surface. La chaux est spécialement indiquée, en raison de sa grande affinité, pour le traitement des gaz acides (fluor, chlore et soufre). Sa capacité de neutralisation et sa forte réactivité font de la chaux vive (oxyde de calcium) et de la chaux éteinte (hydroxyde de calcium), un produit parfait quelle que soit sa présentation.

Dans le traitement des gaz avec de la chaux, cette dernière peut être injectée en différents formats, tant à sec que prête sous forme de lait de chaux. Normalement, ces laits sont préparés à partir de CaO ou de Ca(OH)2 pour créer une suspension aqueuse prête à être pompée et injectée. Sa qualité et son rendement dépendent des caractéristiques spécifiques de la chaux utilisée et du processus de production à laquelle elle est soumise. Rappelons que les propriétés réunies dans notre gamme NATURDEP® augmentent l’efficacité de captation des polluants acides, grâce à sa pureté et à ses surfaces spécifiques, et par là réduisent la quantité de déchets quel que soit le procédé de traitement des gaz employé.

Le type de processus thermique industriel et les caractéristiques des fumées émises (température, débit, combinaison de polluants…), déterminent le procédé de traitement de gaz à implanter dans chaque installation. En règle générale, ces procédés se classent de la façon suivante :

1. Procédés par voie sèche : le réactif utilisé est injecté sous forme de poudre sèche micronisée qui donne lieu, après sa réaction, à un résidu complètement sec.

2. Procédés par voie semi-sèche : avant d’ajouter le réactif sec et micronisé, le gaz est lavé et refroidi à l’eau de façon à favoriser la rétention des polluants (l’efficacité de la désulfuration est particulièrement aidée car l’humidité supplémentaire injectée se dépose sur la surface de l’absorbant solide, “catalysant” ainsi la réaction de désulfuration). Le résidu final généré est une poudre sèche.

3. Procédé semi-humide : dans ce cas, l’absorbant introduit l’est sous forme de lait de chaux. Le lait est injecté en pulvérisation avec de l’air ou par atomisation mécanique. Le lait de chaux entre à contre-courant dans le gaz, sous forme de très fines gouttelettes (nébulisé), la température du gaz parvient à évaporer l’eau et le résidu final en filtration est une poudre sèche inerte.

4. Procédés humides : les réactifs employés sont normalement au nombre de deux, à savoir le lait de chaux et le lait de chaux micronisée. Ce procédé incorpore dans l’installation une tour de lavage des fumées dans laquelle les réactifs sont injectés à différents niveaux avec un volume important d’eau. La suspension est appliquée sous forme de dispersion à contre-courant à la suite de laquelle, en rencontrant et en réagissant avec l’air ascendant, elle s’oxyde et se transforme en sulfate de calcium. Le sulfate de calcium est récupéré mécaniquement et, dans certains cas, il est possible de le recycler comme matériau de construction. Le gaz traité avec ce système humide doit, en général, être réchauffé pour éviter le point de rosée dans la cheminée.

La gamme NATURDEP® de Calcinor est composée des produits suivants spécialement conçus pour le secteur du traitement des gaz :
  • NATURDEP® ► Carbonates de calcium micronisés utilisés principalement lors des phases de démarrage des installations pour la protection des filtres à manches.
  • NATURDEP®-CLM ► Oxydes de calcium micronisés aptes à être injectés dans les effluents gazeux à haute température.
  • NATURDEP®-S ► Hydroxyde de calcium à richesse et réactivité élevées, prêt pour son injection directe à sec.
  • NATURDEP®-SCS ► Hydroxyde de calcium à surface spécifique et performances de captation améliorées.
La figure ci-dessous présente le schéma général d’une installation de traitement des gaz, avec quelques exemples signalant les éventuels points d’injection de la gamme de produits NATURDEP®
Fig. Installation de traitement de gaz et applicabilité des produits NATURDEP®
Chaque installation d’épuration et chaque processus industriel exigeant des réponses personnalisées pour le traitement des fumées, il est impératif d’adapter le type et le volume d’absorbant aux caractéristiques précises de chaque process. Calcinor met à la disposition de ses clients l’accompagnement technique et les installations nécessaires pour leur offrir la meilleure solution en matière de traitement des gaz.

PARTAGER:

Facebook
Twitter
Google+

PARTAGER:

Facebook
Twitter
Google+